• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 6 février 2016

Indignons-nous !

Posté par BernartZé le 6 février 2016

Sourcil circonflexe

Avec circonspection

  

            Oh ! La vilaine tâche qui consiste à tenter de renier les origines d’une langue en faisant foin de l’étymologie de ses mots.

Oh la vilaine tache !

 

     Alors donc le « langage sms » finira un jour par servir de référence à tous nos écrivains en herbe ou reconnus ? ; pauvre Marcel…qui aura définitivement perdu son temps et gâché sa vie !

Banalisons la langue, réduisons-là à sa plus simple expression et bientôt nous ne nous parlerons plus, faute de pouvoir échanger des idées soutenues et argumentées.

A quoi bon discourir quand la rhétorique semble condamnée à devenir le comble du ridicule et de la perte de temps ?

L’art de réduire les mots à leur plus simple expression fera bientôt loi.

 

     Vive les onomatopées et les borborygmes ! ; grognons désormais.

Ce sera vachement plus simple et moins fatigant de passer nos journées à tué le tan tel dé um1 mdr.

Tant pis pour les mouvements entrés en résistance Mouvement de résistance qui ne comprennent rien à l’évolution (coucou Darwin !) et à la simplification de la vie quotidienne.

Qui a parlé de nivellement par le bas et d’appauvrissement du langage et de nos modes de communication ?

Pas fun, pas top ; rien pigé !

 

            Les vieux débris que certains assument d’être continueront à s’entêter et à se souvenir de leurs maîtres et maîtresses d’école qui leur ont appris à aimer les nuances et les subtilités d’une langue reçue en héritage.

Le circonflexe, l’accent de l’élégance, perdurera ; gardez-vous bien de vouloir le réformer !

 

     Et déjà le Tréma en péril que l’on voudrait guillotiner…

 

 

Marcel Proust à 6 ans

(© 2016/droits réservés)

Publié dans Du poil à gratter... | Pas de Commentaire »

A quoi bon ?

Posté par BernartZé le 6 février 2016

Le doute

Dans le doute

  

            A force d’essayer d’écrire et de ne jamais être satisfait, de tenter de rattraper une idée qui s’échappe et d’être déçu, la terre semble s’ouvrir sous les pieds.

 

     Tout se dérobe en prenant conscience de l’incapacité de traduire un sentiment ou une émotion pour atteindre le but fixé.

Les mystères de « la création », avec des Bémol en plus des guillemets -restons humbles-, demeurent d’autant plus insondables qu’à force de s’interroger on ne manque pas de se perdre en cours de route.

Et d’halluciner, avec ou sans champignon Champignon de paille chinois (de paille chinois) en constatant le résultat à l’heure de l’ultime relecture.

Mortel et déprimant !

De quoi se prendre la tête et se demander les raisons d’un tel acharnement finalement vain.

Cette impuissance devrait conduire droit vers un renoncement définitif.

Et pourtant.

 

            Cent fois sur le métier l’ouvrage est remis ; à chacune d’elle un autre espoir…

 

Tortue tabatière Terrapene carolina  Petit à petit…

(© 2016/droits réservés)

Publié dans Sans doute n'aurais-je pas dû persévérer ! | Pas de Commentaire »

 

60 millions de cons somment... |
riri1524 |
Le Plateau Télé de KeNnY |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Soft Liberty News
| t0rt0ise
| Bienvenue au Thomaland