(En rêve)

Posté par BernartZé le 22 avril 2016

Une lyre

L'ami escargot  Tee-shirt Robinson

Chanson pour un enterrement

  

            Après la pluie vient le beau temps

            Après la vie viennent les tourments.

            Après eux les renoncements

            Après la mort il n’est plus temps.

 

     Sur mon Île Crusoé je ne vivais pas seul.

J’avais un bon ami, un jeune escargot d’environ deux ans, rencontré un mardi et qui n’avait pas de prénom puisqu’il n’en avait que faire.

Il était étonnant quand il signait dans son langage en agitant ses tentacules ; en me l’apprenant il m’avait raconté son premier marathon couru l’année précédente.

Trois tours de cocotier Cocotier qu’il avait achevés en 2h55, soit un temps remarquable pour un junior à sa première tentative qui lui avait permis de finir au pied du podium.

Quand il ne s’entraînait pas nous discutions de la vie des journées entières nos trois pieds dans le sable.

J’étais un peu triste de ne pouvoir l’emmener avec moi à la pêche ; il était allergique aux algues marines.

Quand je le retrouvais, certains soirs nous barbecuisions ensemble : des fruits et des légumes sauvages pour lui et bien sûr pour moi différents poissons.

 

     L’automne cette année-là fut particulièrement venteux et pénible.

Des arbres se couchèrent brutalement, la nature nous rappelant combien nous devions lui être redevables de ses largesses quotidiennes.

Et puis un jour par mégarde une Noix de coco (sans nez !) tomba en plein sur la coquille de mon cher gastéropode qui avait repris ses séances d’entraînement au pied de son arbre dès le retour au calme de Dame Nature.

Mort par KO !

Nous (une feuille morte Feuille morte m’accompagnant) prîmes soin de l’enterrer près de son cocotier, mais à une distance raisonnable afin d’éviter une faute de goût.

J’avais revêtu mon plus beau tee-shirt aux couleurs automnales qui s’accordaient parfaitement avec les tons de la feuille.

Nous chantèrent tristement.

 

            Si petite et si belle « mon » île offerte aux quatre vents…

 

 

Île déserte 

(© 2016/droits réservés)

4 Réponses à “(En rêve)”

  1. Christine dit :

    Mais que diable faisait cette feuille égarée sur l’île paradisiaque ?
    Vous pensiez certainement nous égarer, voire tester notre acuité de lecteur…
    Tsss, tsss … me direz-vous sans doute, dans toute île paradisiaque les quatre vents de l’inspiration et du rêve font bon ménage avec la désespérante réalité.
    [vous remarquerez que je n'évoque pas le sort de l'ami gastéropode, sa fin tragique est par trop bouleversante]

    • BernartZé dit :

      Les rôles sont certes ici inversés mais…un enterrement une feuille morte et un (au lieu de deux) escargot ne vous disent-ils vraiment rien ? ;)
      Finalement là (dans ce rêve) l’escargot aura trinqué jusqu’à sa mise en bière !
      [il en aura aussi bien bavé]

      …B.

  2. Christine dit :

    si, bien sûr, un best-seller dans les écoles.
    Prévert et sa fausse simplicité, si mes collègues y regardaient de plus près, je pense qu’il éviteraient de faire mémoriser certaines (à mon grand desespoir la poésie dans les classes se résume encore le plus souvent à un exercice de mémorisation !)
    Pour ma part, je fais régulièrement mon « effet » avec celle-ci que je préfère et qui ne manque pas de faire couler deux ou trois larmes : http://culturechat.free.fr/alire/poesie/prevert/prevert.htm

Répondre à BernartZé Annuler la réponse.

 

60 millions de cons somment... |
riri1524 |
Le Plateau Télé de KeNnY |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Soft Liberty News
| t0rt0ise
| Bienvenue au Thomaland