Des routes

Posté par BernartZé le 22 février 2017

Toi

Se souvenir de toi

  

            Quand tu m’as oublié…

 

    « I miss you » disent trompeusement les Anglais pour signifier combien tu me manques.

En fait : je manque de toi…tout simplement.

 

     Me manquent toi nous nos jours heureux et malheureux.

     Me manquent notre première rencontre et ton sourire discret.

     Me manquent ta peau diaphane et ton évanescence.

     Me manquent ton cou gracile et ta tête inclinée.

     Me manquent tes regards et tes longs silences.

     Me manquent ton visage souvent triste comme tes éclats de rire.

     Me manquent nos discussions sans fin et nos moments de pur délire.

     Me manquent nos longs tête-à-tête et nos folles échappées musicales et dansées.

     Me manquent nos heures passées pendus au fil du téléphone.

     Me manquent nos retrouvailles tes bras et tes baisers.

     Me manquent tes pas légers sur les trottoirs détrempés.

     Me manquent même tes éclipses qui se finirent en pointillés.

 

            Je manque de tout ce que tu fus pour moi.

 

 

Je manque de toi - Peter Lorne (1990)

(© 2017/droits réservés)

4 Réponses à “Des routes”

  1. Christine dit :

    Vos paroles plus sincères et directes que celle de ce Peter dont j’ignorais l’existence jusqu’à ce que vous nous invitiez à le rencontrer.

  2. Christine dit :

    Heu non, j’avoue avoir capitulé avant… oui je sais…
    J’ai lu le texte. Je vais refaire une tentative grâce à votre appui :)

    • BernartZé dit :

      Je vous y encourage tant le clip est…inénarrable !
      Vingt-sept ans plus tard son côté kitsch lui donne un relief particulier.
      (mais où est donc passé ce 45T…dont mon chat avait -je crois- dérobé la pochette ?)

      …B.

Laisser un commentaire

 

60 millions de cons somment... |
riri1524 |
Le Plateau Télé de KeNnY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Soft Liberty News
| t0rt0ise
| Bienvenue au Thomaland