Un des sens

Posté par BernartZé le 25 février 2017

Montre de nuit

Battements d’ailes

  

            Il est d’étranges nuits où le silence est mort.

 

     D’abord imperceptible la lente procession des peurs et des angoisses reprend au rythme d’un adagio trop écouté.

L’impression sourde et absurde se confirme au fil des heures, rapide parfois.

Une voie s’ouvre sur une menace de plus en plus prégnante.

Sous les pieds le sol se dérobe confirmant l’imminence du danger.

Le cerveau essaye de garder la maîtrise de ce qu’il sent poindre ; une à une ses digues cèdent face aux assauts répétés.

Le froid s’empare de tout le corps ; il gèle aux abords de l’enfer.

 

     En arrêt immobile le temps ne mesure plus les battements d’un cœur qui s’affole.

Le trou dans la poitrine empêche de respirer et l’inquiétude oppressante fait barrage à toute réflexion.

Le piège commence à se refermer.

Se débattre équivaut à se laisser étrangler.

La danse macabre Le septième sceau (Ingmar Bergman, 1957) est lancée emportant tout ce qui restait de raison.

 

     Respirer à tout prix, refuser l’ankylose de crainte d’être à jamais figé.

Se relâcher pour mieux se reprendre et endiguer l’état de panique galopante.

 

Mais -immanquablement- il faudra revivre ces heures sombres où le vide dévore tout ce dont il aime tant se repaître.

Prédateur carnassier féroce et cruel il ignore le répit.

 

            Les lattes du plancher se déroberont toujours…

 

  

Colibri bleu Portrait d'Albert Samain (par Félix Vallotton, 1896)

(© 2017/droits réservés)

2 Réponses à “Un des sens”

  1. Christine dit :

    J’avoue avoir hésité, mais…
    https://youtu.be/pcCFFOMAxQk
    me suis-je trompée ?
    Le plancher n’en finira jamais de se dérober…

Laisser un commentaire

 

60 millions de cons somment... |
riri1524 |
Le Plateau Télé de KeNnY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Soft Liberty News
| t0rt0ise
| Bienvenue au Thomaland