Bête comme chou-fleur !

Posté par BernartZé le 8 juin 2017

Chou-fleur

Des envies raisonnables

  

            J’aurais pu rêver de cascades et d’un paradis vert…

 

     Tout le monde ou presque songe un jour à s’enfuir ; quitter sa ville sa vie sa famille et les ennuis du quotidien.

Partir au bout du monde à la recherche d’un paradis Paradis vert ou à 34,7 km de chez soi, vers Montigny-le-Bretonneux par exemple.

 

     Mon rêve d’alors était plus modeste : mes nuits étaient sans cesse visitées par de petits arbres blancs qui venaient gentiment me conter fleurette Fleurettes blanches.

Et leur simple vue me transportait !

Difficile d’expliquer aujourd’hui les raisons de ces délires nocturnes.

Je puisais calme et sérénité dans ces arborescences aux formes généreuses pleines de croquant et de tendresse.

Rassurantes, elles me consolaient.

 

     J’ai repris le petit train Machin-train de mon histoire, espérant remonter à la source de Lafontaine qui s’était tarie.

Le temps avait passé et les années ne cessaient plus de me filer entre les orteils incapables de retenir le sable time concept, selective focus point, special toned photo f/x.

Du passé me revenaient (trop) souvent des chansons écoutées en boucle qui me faisaient à présent monter les larmes aux yeux.

Pur sentimentalisme et nostalgie d’une époque révolue ; tout cela pour oublier les déceptions et se mentir un peu plus longtemps.

D’autres chansons depuis, forcément moins émouvantes, ont pris leur place sans pour autant les chasser ; bien au contraire.

Il faudrait vivre encore un demi-siècle pour trouver ces remplaçantes aussi poignantes.

 

            Un Alzheimer galopant réussirait-il à tout effacer ?…

 

   

Vieille bobine

(© 2017/droits réservés)

Laisser un commentaire

 

60 millions de cons somment... |
riri1524 |
Le Plateau Télé de KeNnY |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Soft Liberty News
| t0rt0ise
| Bienvenue au Thomaland