• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 11 octobre 2017

Reverdir

Posté par BernartZé le 11 octobre 2017

Portée musicale couleur

Au siècle dernier

  

            La musique s’écoulait à toute vitesse de la bande FM.

 

     C’était il y a fort longtemps, nous étions jeunes, la vingtaine à peine, et certains étaient beaux.

La musique prenait une bonne place dans notre quotidien, en plus de nos études et du cinéma bien sûr.

A cette époque elle n’était ni calibrée ni formatée ni prédigérée, elle était totalement libre, comme les radios.

Et tout le monde s’en donnait à cœur joie !

A l’image du groupe Matt Bianco Matt Bianco (1984) qui s’éclatait et nous avec lui.

Ça dansait ça pulsait en tous sens et tout le monde demandait « Whose Side Are You On ? »

Quelle question, tous du même !

La bonne humeur semblait régner partout, ce n’était bien sûr qu’illusoire mais pour nous -égoïstes à notre âge- l’important était de demeurer légers.

Parmi nous certains avaient connu des malheurs et des traumatismes qu’il était primordial de laisser derrière eux à défaut de les oublier.

Alors l’extrême variété des musiques des années 80’S fournissait l’occasion parfaite, non pas de « faire la fête » mais de nous évader.

 

     Parmi les artistes de cette décennie certains ont fait un tube et d’autres une longue carrière.

Un météorite peu connu laissa une drôle d‘impression dans le paysage tant la voix et les paroles paraissaient bizarres et étranges :

  J'étais venue pour dire bonjour, Amélie Morin (1981)

 A noter que c’était trois ans avant l’apparition d’une certaine Mylène F. auquel le fameux « Maman a tort » peut faire penser (le côté femme-enfant).

L’une est tombée dans l’oubli et l’autre est toujours bien là ; qui sait pourquoi ?

Certains crieront peut-être à l’injustice ou à la méconnaissance, mais cela a-t-il un sens dans un milieu artistique aussi…encombré ?

Nos grands compositeurs classiques se trouvent mieux aujourd’hui morts c’est sûr.

On ne cesse même d’en redécouvrir.

 

     Au XXIème siècle (c’est le vieux qui parle !) la musique paraît davantage nous agresser (nous « insulter » aussi) que nous porter ; pas de lévitation envisageable, condamnés à rester les deux pieds au sol dans la boue.

Un brin désespérant tout de même et de quoi déprimer plus encore les grands pessimistes.

La variété d’autrefois pourtant considérée comme « ringarde » séduit de plus en plus les jeunes d’aujourd’hui.

Ils la trouvent…joyeuse et dansante, loin du formatage actuel.

Une question se pose : serait-ce davantage une histoire de goûts que de génération ?

A moins qu’il ne s’agisse de milieu social ou d’influences (les bandes, les tribus…les cercles aussi).

Bref, rien ne meurt tout se recycle c’est bien connu !

Les platines vinyles reviennent en force et s’annonce déjà le retour des mange-disques !

 

            Ah là là ! ma bonne dame on n’a pas fini, nous les vieux, de nous éclater…

 

   

La baffle !

(© 2017/droits réservés)

Publié dans "Souvenirs, souvenirs"...! | 2 Commentaires »

 

60 millions de cons somment... |
riri1524 |
Le Plateau Télé de KeNnY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Soft Liberty News
| t0rt0ise
| Bienvenue au Thomaland