• Accueil
  • > Une pensée (très) profonde

Vœu pieux

Posté par BernartZé le 28 avril 2016

Partage

L’heur du partage

 

            « Qu’un ami véritable est une douce chose ! ».

 

     Les temps sont -de plus en plus- durs.

Chacun cherche son amour perdu ou pas encore trouvé, son chemin, son chat ; les chiens rentrent généralement d’eux-mêmes à la niche.

Tous (ou presque) ne rêvent que de communiquer au reste de la terre entière leurs états d’âme, leurs grands et petits malheurs, leurs recettes culinaires ou leurs derniers achats de Fashion Victim (by Christophwoar).

Ces sujets éminemment essentiels que se doivent de maîtriser les individus en alerte permanente (à un degré proche de l’alerte attentat) font le bonheur des réseaux dits sociaux ; ceux-là mêmes où tous se connaissent bien, discutent partagent commentent aiment ou détestent…sans s’être jamais rencontrés.

De vrais amis !

 

     Ceux qui ne suivent pas ce mouvement sont rapidement mis à l’index, exclus boutés hors de la sphère omnipotente à coups de talons…de marque évidemment Chaussures Louboutin.

Les chaussures porteuses de pics Chaussures avec pics sont également les bienvenues.

Il n’est pas bon de nos jours de ne pas posséder, en plus d’un ordinateur, une tablette numérique et un téléphone portable very smart capable de tout faire (sauf le ménage et la lessive).

Quelle hérésie de se contenter aujourd’hui d’un téléphone fixe avec fil Téléphone ancien impossible à décoller de chez soi !

Celui-ci L'humanité dans le phone a beau avoir l’air incroyablement humain (et chaleureux ?) il ne sert bêtement qu’à téléphoner.

Totalement obsolète…comme ce mot d’ailleurs !

 

     Les relations sociales ne tiennent plus à un fil mais à la capacité de réagir avec le plus de promptitude possible, quitte à ne pas prendre le temps de réfléchir.

A quoi bon d’ailleurs perdre de précieuses minutes à penser avant de faire des copier/coller de photos et de vidéos choc ou d’une dizaine de mots écrits par d’autres et magnifiés par autant de fautes d’orthographe ?

Puisque l’important est d’être le premier à transmettre une nouvelle information, peu importe son degré d’intérêt ; tous la trouveront forcément primordiale.

 

     Pendant ce temps certains continueront à essayer de partager autrement, des idées des réflexions ou des doutes, sans pour autant se prendre plus au sérieux que s’ils éternuaient dans leur mouchoir ni informer personne du nombre de leurs atchoums.

Si de nouvelles connaissances donneront peut-être lieu à des amitiés naissantes, elles ne se feront, pour être avérées, qu’après des jours des heures et des nuits de conversations plus ou moins tranquilles mais toujours sincères.

Une coutume de la vieille école datant d’un autre siècle !

 

            Et pour briser quelques solitudes, un brin de Brins de muguet supposé porter chance.

 

 

SONY DSC

(© 2016/droits réservés)

Publié dans Une pensée (très) profonde | 10 Commentaires »

Le vent de l’histoire

Posté par BernartZé le 1 décembre 2015

''Bannière'' tricolore

Ah ! L’esprit français…

 

 

            Sans commentaire.

 

Petit drapeau tricolore  (pas de balcon, pas de drapeau)

(© 2015/droits réservés)

Publié dans Une pensée (très) profonde | Pas de Commentaire »

N’importe quoi…?

Posté par BernartZé le 17 mai 2015

Avion Rafale rose

Coulez cet avion !

            

            Suivez-le coulez-le et que ça saute !!

 

     Ne vous fiez surtout pas aux apparences : sa couleur est trompeuse, il ne s’agit pas du moyen de transport préféré de Barbie pour aller faire du shopping en ville.

Il est non seulement difficile à garer en double file mais en plus son chauffeur personnel ayant échoué au brevet de pilote d’un simple avion bimoteur Avion Diamond DA42 Twin Star (trop de boutons et de commandes autour du volant  Tableau de bord (Diamond DA42 Twin Star) !), elle est clouée au sol…sur quatre roues ou deux hauts talons.

 

     Touchez-le en plein cœur avant qu’il ne lâche ses bombes.

Il a beau tenter de présenter une mine avenante avec son air bonhomme et sa couleur criarde de faux ongle manucuré, il n’en demeure pas moins un danger en tant qu’avion de combat multi rôles.

Pour lui, une seule idée en tête : chasser bombarder et anéantir.

Telle une obsession il traque sans relâche l’ennemi : d’autres avions, des bateaux, des paquebots, des populations entières que des « dirigeants » aux têtes mal pensantes ont décidé d’exterminer comme ça, parce que tel était leur bon plaisir et qu’ils pourraient en recueillir moult avantages sur un plan géopolitique.

Tout n’est que stratégie pour ces décérébrés du cœur !

Affamer tuer opprimer ou expatrier c’est tellement plus drôle que le Monopoly ; et puis les billets de ce jeu sont plus verts et bien plus vrais que le plaisir et la jouissance du pouvoir Le pouvoir en sont décuplés.

 

            Descendez cet avion songèrent un jour d’autres hommes plus humains ; tant pis pour le conducteur !

…« Coulez ce bateau, coulez cet homme et ses pairs […] pensèrent un jour les poissons ».

Ça leur passera peut-être…

 

            

 

 

 

Suivez cet avion (1989)  Secrets glacés (1983)     

(© 2015/droits réservés)

Publié dans Une pensée (très) profonde | Pas de Commentaire »

Une pensée abyssale (!)

Posté par BernartZé le 13 janvier 2015

 Méta-profond

 

            Un monde entier nous échappe parfois faute de vigilance d’écoute et de compréhension.

 

     L’oreille et l’intelligence ne suffisent pas toujours à entendre ; il faut aussi se pencher pour percevoir certains sons ultra-sensoriels.

S’adressant peut-être à d’autres couches de notre subconscient ils réclament un minimum d’efforts pour se livrer.

 

     En littérature de grands écrivains nous ont ouvert la voie, à commencer par le plus incontournable de tous  Kafka à cinq ans; un style clair et limpide offrant l’accès à une multitude de portes en enfilade ; et derrière chacune d’elles, une autre perspective un nouveau vertige Escaliers et couloirs.

Des abîmes des vides des chutes ; la vie à peine absurde…

 

     Où se trouve la lumière ?

Là peut-être Radiateur Tristar, faute de bougies et d’autres sources de chaleur.

Tomber tête la première au pied d’un Au pied d'un escalator qu’il y-a-t-il de plus bête ?

Demeurera à tout jamais une belle Cicatrice frontale…

A terre en bas des marches, un escalier ressemble à s’y méprendre à une haute paroi rocheuse  Escalier 2002 ; au secours Mister Mister K !

 

     L’antimatière a cela de contrariant qu’elle se dérobe, réduisant à néant la moindre de nos certitudes en chamboulant toutes nos particules Particules ; un vrai capharnaüm sans repère ni Boussole !

Sans doute à tout jamais demeureront entre nous nos incompréhensions dépourvues de toute forme d’animosité par la grâce du temps passé.

C’était pas l’année dernière, c’était pas à Marienbad…(Canoë rose (2) ) ; heureusement plus rien ne m’encourage à me déclarer anti-toi L'Anti-Toi.

Si tu t’es éloignée, tu n’es plus mon ennemie ; plus de questions inutiles ni de balles perdues…

Plus de remords de regrets ni d’animosité ; je te laisse à tes mystères…clairement fermée.

 

            L’angoisse n’est plus de mise…Viktor Lazlo - Ansiedad.

  

 

De profundis http://kalam.bandcamp.com/album/l-anti-toi

(© 2015/droits réservés)

Publié dans Une pensée (très) profonde | Pas de Commentaire »

Le ménage : une activité fatigante

Posté par BernartZé le 7 janvier 2015

Un couple

L’usure du temps

           

              -     DD « Qu’est-ce qu’un couple, François ?…

              -     JG …Un couple, Bébé ? Deux bourreaux – deux victimes. » DD + JG

 

Sujet brûlant d’une perpétuelle actualité.

 

            De nos jours, le divorce est peut-être plus aisé que l’empoisonnement pour dénouer deux êtres Anneaux de mariage et défaire des vœux…?

 

  

La Vérité sur Bébé Donge, 1952 

(© 2015/droits réservés)

Publié dans Une pensée (très) profonde | 2 Commentaires »

Une pensée (très) profonde

Posté par BernartZé le 26 juin 2013

Une pensée (très) profonde dans Une pensée (très) profonde bonhomme-eprouvant-son-stylo-150x150 bonhomme-seul-face-a-son-ordi-150x150 dans Une pensée (très) profonde

Quelle galère ?

 

            Autrefois l’épreuve de la page blanche pouvait paralyser plus d’un candidat à l’écriture.

Armé de sa plume d’oie, de son stylo bille ou plume, voire de son crayon de bois HB (avec l’indispensable gomme), il se lançait dans l’aventure plein d’envie et de courage.

Par temps d’inspiration, les mots couraient sur le papier dans la fièvre et l’abondance, tout excités de faire connaissance.

Par chance, ils s’entendaient suffisamment bien pour se trouver un sens commun.

Et le candidat à l’écriture pouvait commencer à se sentir auteuriser.

 

     Aujourd’hui, grâce aux progrès technologiques et à une myriade de logiciels destinés à pallier les manques, les absences et certaines incapacités notoires, chacun se sent prêt à écrire sur la toile.

A peine est-il nécessaire de savoir lire ; nulle permission ni diplôme prétentieux.

Youpi ! Vive le changement offrant toujours plus de démocratie !

 

            Une réserve cependant : tout le monde a-t-il des idées personnelles à (faire) partager ?…

 

bonhomme-dansant-150x150 logo-historique-du-world-wide-web-par-robert-cailliau

(© 2013/droits réservés)

Publié dans Une pensée (très) profonde | 2 Commentaires »

Une pensée (très) profonde

Posté par BernartZé le 2 avril 2013

Une pensée (très) profonde dans Une pensée (très) profonde rajeunissement-150x150

Toujours plus !

               

                A force de rajeunir il lui faudra renaître.

 

rajeunissement-2-bis2 dans Une pensée (très) profonderenaitre-150x150

(© 2013/droits réservés)

Publié dans Une pensée (très) profonde | Pas de Commentaire »

Une pensée (très) profonde

Posté par BernartZé le 15 avril 2012

Une pensée (très) profonde dans Une pensée (très) profonde Au-pied-de-la-lettreAux-pieds-de-la-lettre-150x85 dans Une pensée (très) profonde 

Au pied de la lettre…

 

                « Un homme averti en vaut deux ».

 

     Combien vaudraient « deux femmes bien informées » ?…

 

Deux-femmes-tango-Frida-Kahlo 

   Deux-femmes-nues-Pablo-Picasso

 

 

(© 2012/droits réservés)

Publié dans Une pensée (très) profonde | 1 Commentaire »

Une pensée (très) profonde

Posté par BernartZé le 28 janvier 2012

Une pensée (très) profonde dans Une pensée (très) profonde Lécume-150x99 Baignoire-150x132 dans Une pensée (très) profonde 

Ecumer, écoper…

 

                L’écumage quotidien d’une baignoire bouchée n’a strictement rien d’exaltant d’un point de vue…littéraire.

D’un autre point de vue…pas davantage.

 

     Boris semble si loin Trompette-la-mort-150x115

 

Trompette la mort !…

 (© 2012/droits réservés)

Publié dans Une pensée (très) profonde | Pas de Commentaire »

Une pensée (très) profonde

Posté par BernartZé le 5 juin 2011

bulles.jpg 

Le désespoir latent…(peut-être ?)

 

                Soyons légers, légers, légers…comme des bulles prêtes à éclater.

 

bullesdechampagne.jpg

(© 2011/droits réservés) 

Publié dans Une pensée (très) profonde | Pas de Commentaire »

12
 

60 millions de cons somment... |
riri1524 |
Le Plateau Télé de KeNnY |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Soft Liberty News
| t0rt0ise
| Bienvenue au Thomaland